Le blog Itinérances Photo

18 juin 2020

(c) Huy

  Printemps du déconfinement (c) Huy Anh

Itinérances Photo reprend progressivement ses propositions de formation et de stages en commençant par les balades d'exploration photo 100% pratique, voir ci-dessous !

Pistes d'exploration pour l'œil et l'esprit...

25 MAI 2020

(c) Huy

Vue de la cour 18 avril 2020 (c) Huy Anh

Itinérances Photo a du malheureusement suspendre ses propositions de formation et de stages depuis le 17 mars...Nous serons ravis de pouvoir reprendre nos activités dès que possible.

En attendant, voici quelques pistes de balades depuis chez vous, pour l'oeil et pour l'esprit...


3 MARS 2020

(c) Huy

Terrain vague... (c) Huy Anh

Blind test photo du mois
Gagnez un cadeau si vous connaissez cet endroit !

De belles choses à voir et qui font réfléchir...

  • Le supermarché des images (Jeu de Paume, Paris) jusqu'au 7 juin
    Une exposition davantage philosophique qu'esthétique sur le monde d'aujourd'hui où l'image et la photographie saturent notre espace.
  • René Jacques, l'élégance des formes (Jeu de Paume, Tours) jusqu'au 24 mai.
    Hommage à un photographe français peu connu, disparu en 2003 avec ses photographies douces et subtiles. À découvrir
  • Le monde de Roger Ballen (Halle St Pierre, Paris) jusqu'au 31 juillet.
    Un lieu à découvrir, près de Montmartre qui donne l'occasion de mieux connaître le travail de cet artiste qui utilise la photographie et divers medium pour montrer son univers très personnel.
  • La bourse du Talent 2019 (BNF, Paris) jusqu'au 29 mars.
    Encore quelques jours pour découvrir de nouveaux talents comme Nathalie Lescuyer avec son travail Need sur les migrants : un vrai regard documentaire et sensible qui n'a pas besoin de concept pour nous toucher.
  • Et toujours en cours
    - le film Histoire d'un regard film de Mariana Otero sur Gilles Caron
    - l'exposition Ulysses par Leïla Bousnina (Galerie Fait et Cause) jusqu'au 21 mars
    - la belle sélection Fragments d'un paradis (Camera Obscura) jusqu'au 28 mars

Du coin de l'oeil : livre de Nicolas Bouvier

Belle découverte que ce recueil de Nicolas Bouvier paru récemment (Du coin de l'oeil, Écrits sur la photographie, Editions Héros-Limite 2019) : l'auteur du célèbre livre "L'usage du monde" parle de son expérience de la photographie à travers différents articles avec un regard aiguisé et passionnant.

A propos du portrait photographique, Nicolas Bouvier s'insurge contre la pratique et la citation de Richard Avedon : "Un portrait ne vaut que par ce que le photographe entend y mettre". Pour Nicolas Bouvier, "...il faut au contraire que le photographe écoute, s'efface et que les contours de la physionomie émergent du silence qu'il a créé en lui..".

Les analyses de Nicolas Bouvier sont encore tellement actuelles quand il égratigne la recherche formelle et minimaliste en photographie (en 1978 !) et milite pour une photographie plus directe et humaine. Un livre à recommander !

Photographier : smartphone ou film ?

Depuis les années 2015 environ, presque tous les smartphones Android et iPhone permettent d'obtenir de superbes photos ! Certains tests prouvent même que les résultats sont meilleurs sur les smartphones, voir l'étonnant article : Le smartphone rivalise-t-il avec le reflex et l'hybride ? Ne parlons donc pas de la pratique de la photo argentique qui semble incongrue en cette ère numérique !

À Itinérances Photo, en tant que photographes professionnels et formateurs, nous pensons que ces deux voies sont parfaitement complémentaires.

1. Le smartphone est un outil simple, peu intimidant qui permet d'enseigner le cadrage, l'approche d'un sujet et d'aborder en douceur les questions de l'esthétique et de l'histoire de la photographie.

2. De l'autre côté, la photo argentique est une manière de remettre au centre les questions de la photographie en tant que pratique physique et d'approche. William Klein disait à propos de son travail sur New York, Tokyo : "Le geste de photographier est pour moi un moment de transe où l'on peut saisir plusieurs centaines de choses qui se passent en même temps et que l'on sent, que l'on voit, inconsciemment ou non."

Se rappeler que la photographie est aussi un objet tactile. Qui n'a pas été ému par une photo ancienne sur un vrai tirage sur papier, tellement sensuel avec ses nuances délicates, son toucher mat ou satiné ? Qui n'a pas été subjugué par la douceur et la présence d'un portrait, réalisé à la chambre grand format qui permet une profondeur de champ et des flous si veloutés ?


4 FÉVRIER 2020

(c) Huy

Mur et oiseaux (c) Huy Anh

Blind test photo du mois
Contactez nous si vous connaissez cet endroit !

De belles choses à voir et qui font réfléchir...

  • Kertesz Marcher dans l'image (Maison Robert Doisneau) > 09/02
    En même temps que la sortie du livre par Cédric de Veigy éditions André Frère qui nous apprend comment Kertesz aborde un sujet en consultant ses négatifs.
  • Ulysses par Leïla Bousnina (Galerie Fait et Cause) > 22/02
    Hommage aux retraités algériens immigrés dont Leïla a partagé des moments superbes : portraits, instantanés pleins d'humanité en noir et blanc.
  • Fragments d'un paradis : exposition collective (Galerie Camera Obscura) > 28/03
    Magnifique mise en scène des travaux de Denis Brihat, Denis Dailleux, Bernard Descamps, Bernard Plossu, Masao Yamamoto et d'autres photographes.
  • Deux films à voir témoignant du photojournalisme à 50 ans de distance : Histoire d'un regard film de Mariana Otero sur Gilles Caron (voir sur allocine) et Camille, film de Boris Lojkine sur Camille Lepage, jeune photographe décédée en 2014 (plus de séances en salle, sortie en DVD le 18 février).

Renouveler sa pratique photo ?

Quand nous commençons à photographier (et même par la suite), ce qui a lieu après la prise de vue nous semble inutile voire ingrat et ne semble par mériter autant d'investissement que notre implication au moment du déclenchement. C'est une grande erreur !

Profitons de l'hiver, du temps peu clément pour nous pencher sur le travail de post-production, de retouche, de sélection, d'agencement et de réflexion pour construire un ensemble d'image cohérentes (ou encore une série mais nous n'aimons guère ce terme...). Ou de faire des tirages de ses meilleures photos.

Et parallèlement, chercher à aborder de manière un peu naïve un nouveau sujet, un nouveau thème. Par exemple se promener dans des quartiers différents et trouver de nouvelles inspirations...

Autre possibilité : pourquoi ne pas utiliser la photo argentique qui implique une autre relation à la prise de vue : plus lente, plus ouverte à l'imprévu et aussi un autre rapport à l'appareil photo et au rendu des images...

Il faut savoir trouver matière à renouveler ses pratiques photographiques..

14 JANVIER 2020

(c) Huy
Où irons nous en 2020 ? (c) Huy Anh

Blind test photo du mois
Contactez nous si vous connaissez cet endroit !

Nous vous souhaitons une belle année 2020

Itinérances Photo vous souhaite de nombreux plaisirs photographiques pour cette nouvelle année. Nous aimerions partager avec vous de nouvelles aventures photographiques, parlez nous de vos projets, de vos moissons photo ou de vos réalisations : contactez nous par le site ou par Facebook, Instagram ou Twitter !

De belles expositions à voir...

Et quelques pépites glanées sur le web